À voir absolument: Musée de l’insolite

Où: Lieu-dit Liauzu, 46330 Cabrerets

Les artistes restent des enfants à vie. Mais des enfants avec une riche expérience de vie et de l’imagination. Si jamais vous voulez changer la vue lisse de votre fenêtre contre un réel défi fou (dans le bon sens du terme, bien sûr), rendez-vous chez Bernard Chenu à Cabrerets, dans le sud du Massif Central.

Il a organisé ici un musée étonnant de tout ce qui est inhabituel. La moitié en plein air, l’autre moitié – dans sa maison, qui est perchée contre des grottes où autrefois vivaient des troglodytes, et maintenant – seulement lui et encore une colonie de corbeaux bruyants.

Bernard a recueilli ici tout ce qu’il considère inhabituel – de l’arrosoir de Ramsès XIII (qui n’a jamais existé autrement que comme personnage du roman de Boleslaw Prus) aux pierres d’ ægagropile, que les alchimistes auraient extraites des têtes de vipères, un dispositif « pour délier les langues » (au sens littéraire du mot), la pierre tombale du « déserteur inconnu » et d’autres objets étonnants.

En plus – il a tout fait de ses propres mains – des spectaculaires voitures « crucifiées », à des sculptures tout à fait normales (si vous ne les observez pas de très près) faites d’outils agricoles et un parc « zoo illogique», « peuplé » de coqs, de vaches et de fourmis. Toutes ses créations personnelles, comme celles réalisées par Cesar Baldachini, sont faites à partir de matériaux trouvés par un coup de chance, et chez des marchands de ferraille.

En fait, Bertrand a incarné ce dont a rêvé Salvador Dali – une sorte de théâtre absurde pour des gens avec une imagination sans ornières.
Si vous le demandez, il vous montrera même « un morceau de pain qui n’a qu’un côté »: « C’est très pratique pour le petit-déjeuner, il ne tombera pas du côté beurré. »

Les enfants vont-ils aimer ce lieu ? Nous ne savons pas vraiment, mais les adultes, c’est sûr. Et, contrairement au musée pompeux de Dali, vous n’avez pas besoin d’aller en Espagne et d’y faire la queue. Il suffit de prendre la route CD41, jusqu’au massif de Célé, qui est dans le département du Lot et de faire connaissance du collectionneur insolite des choses les plus insolites.

Sauf indication contraire, toutes les photos – Musée de l’insolite

Publié dans le magazine « 5ème République » №17 – abonnez-vous au magazine

 
← Подпишитесь на нас и не пропускайте ни одного материала
Vous aimerez aussi
Commentaires
Loading...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. OK Détails